Staff Planète Le blog jeunes et ville durable

L’enseignement numérique : une nécessité urgente pour la France !

La formation est une de nos préoccupations majeures. Les nouveaux apports pédagogiques sont une opportunité pour parvenir à former mieux et former vite. Prenons le numérique en marche, sortons du conservatisme académique ! Bonne lecture.

Estelle Forget, Directrice de Staff Planète

« L’absence de consensus sur le modèle de l’école française passe à la trappe la question pressante de l’enseignement des technologies de l’information et de la communication aux jeunes français. Pourtant, il y a urgence !

Dans un article récent, la fracture numérique entre les élites et une partie des français était mise en exergue. Évidemment, ces questions peuvent paraître peu importantes aux vues des défis qui attendent notre système éducatif de plus en plus inégalitaire. C’est justement le problème : alors que les débats sur l’éducation en France tournent encore autour de questions idéologique,  le manque de consensus autour du modèle que nous souhaitons pour notre école empêche de se concentrer sur des questions pressantes pour nos élèves telles que la place de l’Anglais ou les modalités de l’enseignement des technologies de l’information et de la communication.

L’importance des TIC à l’école

C’est cependant une erreur, l’Anglais comme les TICE font désormais partie intégrante du bagage commun que tout élève se doit de maitriser à la fin de la scolarité obligatoire. Ainsi, l’Anglais est devenue dans le monde une sorte de nouvelle lingua franca et de sa propagation découle d’importantes implications politiques, économiques et culturelles. En tant qu’individu, maitriser une ou plusieurs langue étrangère et le numérique, permettra de vivre une vie épanouie et productive.

Mais notre pays doit avoir des citoyens capables de communiquer efficacement d’un point de vue technique et langagier. L’emploi des TIC à l’école est donc primordial dans le processus d’acquisition des compétences du XXIe siècle composées des « 4C » : la communication, la collaboration, la pensée critique (critical thinking) et la créativité. La maitrise de ces quatre compétences facilite en effet la réussite des élèves à l’université, au travail et en tant que citoyen.

Quelle place pour le numérique à l’école ?

Dans ce contexte, l’enseignement au numérique piétine. Dans l’article « Un combat contre l’inertie en éducation », M. Girard montre que l’intégration des TIC n’est pas simple à l’école et que « l’intégration des TIC à la pédagogie est un sujet chaud et qui comporte son lot de détracteurs, à commencer par les enseignants eux-mêmes ».  L’angoisse souvent, le conservatisme parfois prennent le pas sur l’enthousiasme pour de nombreuses raisons.

La place de l’iPad à l’école, de la programmation ou du tableau blanc interactif est à ce titre éclairante. En ce qui concerne la programmation à l’école, l’article « We Need Coding in Schools, but Where are the Teachers? » met bien en exergue que la grande majorité des étudiants font très bien leur première heure ou deux de programmation, lorsque cela existe, mais quand ils commencent à programmer eux-mêmes ils sont frustrés et ont besoin de l’étayage de l’enseignant.

Or très peu de nos enseignants en sont capables pour le moment. Pour cela, il faudrait en effet dans les établissements des équipes pouvant mettre en place des projets de cet ordre car la programmation devient dorénavant fondamentale et l’école doit créer ce système où tout le monde a une occasion d’y être exposé, et pas seulement les quelques-uns qui auraient probablement appris en famille. »

Lisez la suite de l’article sur LaTribune.fr

Article de Mehdi Lazar, le 13 Janvier 2014, La Tribune

 


deux × 5 =

Détails de l'article

Posté le : 14 avril 2014

Par :

Commentaires: 0

Thématiques

Innovation, Jeunesse, Société