Staff Planète Le blog jeunes et ville durable

Quelles sont les villes les plus respectueuses du développement durable?

En 2050, 70% de la planète seront urbanisés. Mais de nos jours, les villes abritent déjà 55% de la population et utilisent 80% des ressources énergétiques, comme le souligne le site Fast Coexist.

Les villes du futur parviendront-elles à satisfaire les impératifs économiques tout en répondant aux besoins de la population et en étant respectueuses de l’environnement?

La société néerlandaise d’ingénierie Arcadis a attribué une note à 50 métropoles dans ces trois domaines (économique, social, environnemental) pour créer un index des villes durables. Le Moniteur précise que les villes en tête du classement sont les reines du développement durable à la manière dont l’entendent les Nations unies, à savoir:

«Un développement qui permet d’offrir, dès aujourd’hui, un niveau de vie convenable à chacun d’entre nous, sans compromettre la possibilité pour les générations futures de subvenir à leurs besoins

Mais, selon le rapport publié par Arcadis:

 «Il n’existe aucune ville utopique, les dirigeants des métropoles ont tous la lourde tâche de maintenir l’équilibre entre les trois piliers de la durabilité.»

Equilibre difficile à maintenir, puisque même Francfort, ville leader, ne parvient pas à être première dans les trois catégories. De nombreuses heures de travail et un taux de dépendance économique élelevé font chuter la ville la plus riche d’Allemagne à la 9e place de la catégorie «habitants» (social).

Francfort reste la première élève du classement malgré tout. Elle a réussi à réduire ses émissions de CO2 de 15% depuis 1990 tout en augmentant sa puissance économique de 50% sur la même période, comme le rappelle Fast Coexist. Ses dirigeants prévoient de fonctionner à l’énergie renouvelable à 100% en 2050, de manière à réduire sa production de gaz à effet de serre de 95%.

Paris se trouve quant à elle à la 16e place du classement. Elle est 11e dans la catégorie environnement, 20e pour ce qui est des besoins de ses habitants et 28e en termes de dynamisme économique. Un résultat peu flatteur lorsqu’on sait que 7 des 10 premières villes du classement sont européennes (en bleu dans le tableau) et qu’elle n’en fait pas partie:

Classement et sélection de 4 villes. Source: Index des villes durables

Les villes les moins attachées au développement durable sont celles au développement rapide, comme Nairobi (50e), New Delhi (49e) ou encore Manille (46e) et Riyad (44e).

A noter qu’aucune ville d’Amérique du Nord n’est dans le top 10, notamment en raison des mauvais résultats américains en matière de respect de l’environnement.

Article disponible sur le site SlateFr

Auteur : Myriam Lebret

Publié le 24 Février 2015

Sources: Fast Coexist ; Sustainable Cities Index ; Le Moniteur

Photo à la une: Frankfurter Skyline / Kiefer. via Flickr CC Licence By

 

 

  • Lucille B. dit:

    Posté le : 25 février 2015


    "70% de la planète seront urbanisés": on parle bien de 70% des humains sur Terre habiteront en zone urbanisée, et pas 70 % de l'occupation du sol sera urbanisée ? Je l'espère en tout cas. Répondre

  •  


    5 + neuf =

    Détails de l'article

    Posté le : 25 février 2015

    Par :

    Commentaires: 1